QUE SIGNIFIE GARDER SES COMMANDEMENTS?

Que signifie garder ses commandements ?

1 Jean 5:3 expliqué

Posted on décembre 8, 2022 by Paul Ellis // 10 Comments

Voici un verset qui peut vraiment vous faire trébucher :

Car c’est là l’amour de Dieu, que nous gardions ses commandements. (1 Jean 5:3a)

De quels commandements Jean parle-t-il ?

Si vous n’avez pas appris à lire les Écritures à travers le prisme de la nouvelle alliance, vous pourriez penser qu’il parle des dix commandements ou de la loi de Moïse. Si c’est le cas, vous vous exposez à un désastre.

Si vous pensez que vous devez prouver votre amour ou gagner l’amour de Dieu en respectant les lois de l’Ancien Testament, vous êtes tombé en disgrâce et vous vous êtes coupé du Christ.

“Gardez ses commandements” – mais lesquels ?

Comme vous le savez peut-être, j’ai récemment lancé un projet intitulé La Bible de la Grâce. Il s’agit d’une série de livres conçus pour vous aider à lire les Écritures dans la perspective de la nouvelle alliance.

Vous vous demandez peut-être pourquoi j’ai commencé la Bible de la Grâce avec les trois courtes lettres de Jean ? Parce que les 105 versets de ces lettres contiennent à peu près tout ce que vous devez savoir sur l’évangile de la grâce.

Dans ses lettres, Jean proclame l’amour inconditionnel de votre Père céleste et le pardon complet de vos péchés. Ses lettres sont pleines de trésors de grâce, mais aujourd’hui, je veux me pencher sur ce verset qui lie l’amour à l’observation des commandements : “Car l’amour de Dieu consiste à garder ses commandements” (1 Jean 5:3a).

Garder ses commandements ne signifie pas obéir aux dix commandements ou à la loi de Moïse. Comment le savons-nous ? Lisez le reste du verset :

Ses commandements ne sont pas pénibles. (1 Jean 5:3b)

Le joug de Moïse est insupportable (Actes 15:10). Personne ne peut garder tous les commandements de l’ancienne loi.

Alors pourquoi Jean dit-il que ses commandements ne sont pas pénibles ? Parce qu’il ne fait pas référence aux commandements de Moïse mais à son commandement, c’est-à-dire le commandement du Seigneur, et le joug du Seigneur est facile et léger. Le voici :

Voici son commandement : nous croyons au nom de son Fils Jésus-Christ… (1 Jean 3:23a)

Jean appelle cela un nouveau commandement parce que c’est un commandement de la nouvelle alliance par opposition à un commandement de l’ancienne alliance. Dans l’ancienne, il vous était ordonné de respecter de longues listes de règles, mais dans la nouvelle, il vous est ordonné de croire.

Comment respecter ce nouveau commandement ? Cela commence par une révélation du grand amour de Dieu pour vous. Lorsque vous savez à quel point votre Père céleste vous aime, il est facile de lui faire confiance et de lui obéir. C’est son grand amour pour nous qui nous donne la force de lui faire confiance.

C’est la première partie du commandement ; voici la seconde :

…et aimez-vous les uns les autres, comme il nous l’a ordonné. (1 Jean 3:23b)

Moïse a dit “Aimez-vous les uns les autres” et à ce vieux commandement, Jésus a ajouté cinq mots : “comme je vous ai aimés” (Jean 13:34). Jean était là quand Jésus l’a dit, c’est pourquoi il y fait référence comme à son commandement ou au “commandement que nous avons entendu” (2 Jean 1:6). Il veut que nous sachions que c’est le commandement du Seigneur, et non celui de Moïse.

Au cas où il y aurait un doute, Jean ajoute : “comme il nous l’a ordonné”. C’est Jésus, et non Moïse, qui a dit d’aimer les autres comme je vous ai aimés. C’est Jésus qui est venu pour nous alors que nous étions pécheurs et qui est allé à la croix pour nous libérer. Et c’est Jésus qui intercède pour nous à la droite du Père.

Nous n’aimons pas les autres parce que cela nous est demandé ; nous aimons les autres avec l’amour que nous avons reçu du Seigneur. C’est à la fois un nouveau commandement et un nouveau type de commandement.

(Pour ceux qui prennent des notes : Le nouveau commandement est parfois appelé la loi du Christ).

Encore un verset :

Celui qui garde ses commandements demeure en lui, et lui en lui. (1 Jean 3:24a)

Encore une fois, que sont “ses commandements” ? Jean vient de nous le dire : “Son commandement est que nous croyions au nom de son Fils Jésus-Christ et que nous nous aimions les uns les autres” (1 Jean 3:23).

Celui qui garde ses commandements est celui qui continue dans la grâce de Dieu. À l’inverse, celui qui essaie de garder d’autres commandements, comme ceux de l’ancienne loi, ne marche plus dans la grâce. Il essaie de garder les anciennes lois parce qu’il ne croit pas que le Christ a rempli les exigences de la loi à sa place.

Celui qui garde ses commandements (c’est-à-dire qui croit en Jésus) demeure en lui. Mais celui qui se fie à sa propre performance en matière d’observation de la loi ne demeure pas en lui et est séparé du Christ (Gal. 5:4).

Version courte : Lorsque nous recevons l’amour de Dieu qui nous est révélé par son Fils, nous avons la capacité de lui faire confiance et d’aimer les autres.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s