PAUL LE FLIC

PAUL LE COP
Il ne faisait qu’appliquer la loi.
6 minutes de lecture
EN BAS
Paul était un pharisien juif (Philippiens 3:6-5). Il se considérait comme extrêmement pieux (Actes 26:5). Il était très instruit et excellait dans sa connaissance de la loi de Moïse (Galates 1:14). Son zèle pour la Loi le poussait à l’appliquer au mieux de ses connaissances. Aussi, lorsqu’une secte étrange et blasphématoire du judaïsme a commencé à gagner en popularité de son vivant, il a entrepris de faire respecter la loi.

La secte blasphématoire du judaïsme qui a commencé à exploser en popularité s’appelait “la Voie” (appelée plus tard le christianisme) – suivre les enseignements et l’exemple de Jésus. Les Juifs considéraient les affirmations de Jésus comme un blasphème, et ils l’ont mis à mort pour cela (Matthieu 26:65-66). Il est important de se rappeler que les Juifs étaient totalement justifiés par leur loi en tuant Jésus. Leur loi leur ordonne de tuer les blasphémateurs.

Quiconque blasphème le nom du Seigneur doit être mis à mort. L’assemblée entière doit le lapider. Qu’ils soient étrangers ou natifs du pays, s’ils blasphèment le Nom, ils doivent être mis à mort.
Lévitique 24:16

Comme tout bon Juif du premier siècle, Paul ne se souciait pas seulement de suivre la loi de Moïse, mais aussi de veiller à ce que son entourage le fasse aussi. Ainsi, Paul s’est mobilisé pour voyager et rechercher la justice selon la loi. Il était à la fois le gardien et l’exécuteur de la loi. Paul était, à toutes fins utiles, un officier de police pour sa nation.

LA MORT DE TOUS LES CHRÉTIENS
La première mention de Paul dans la Bible se trouve dans les Actes des Apôtres (Actes 7), où il est un témoin approbateur de la lapidation d’un chrétien nommé Étienne. Étienne avait affirmé que la présence de Dieu ne résidait pas dans le Temple, ce qui avait mis les autorités juives dans une colère noire. Les membres du Sanhédrin (dont Paul était censé faire partie) ont traîné Étienne hors de la ville et l’ont lapidé à mort. Au moment de mourir, il tomba à genoux et s’écria : “Seigneur, ne leur reproche pas ce péché.” (Actes 7:55-60). Étienne a démontré le cœur de Jésus, l’amour de l’ennemi, même dans les derniers moments de sa vie.

La loi ordonnait que tous les blasphémateurs soient mis à mort. Ce commandement a justifié la mise à mort de Jésus, et il a également justifié la mise à mort de ses disciples. Paul savait que la loi devait être respectée et il a donc approuvé la mise à mort d’Étienne (Actes 8:1). Paul était un homme de loi et d’ordre. Paul est allé voir le chef du gouvernement de sa nation, le Grand Prêtre, et a demandé l’autorisation légale d’aller tuer et emprisonner des chrétiens (Actes 9:1-2). Cette autorité lui a été accordée, et il a lancé une campagne de persécution contre tous les adeptes de la Voie (Actes 8:2-3). L’autorité donnait à Paul le droit légal et moral de capturer et de tuer des chrétiens – et il était zélé à ce sujet.

Paul dit de lui-même que “pour ce qui est du zèle, il persécute l’Église ; [et] pour ce qui est de la justice fondée sur la loi, il est sans défaut”. (Philippiens 3:6). Le livre des Actes des Apôtres dit que Paul “se mit à détruire l’Église. Allant de maison en maison, il arrachait hommes et femmes et les mettait en prison.” (Actes 8:3). Paul a dit : “Car vous avez entendu parler de ma manière de vivre antérieure dans le judaïsme, de l’intensité avec laquelle j’ai persécuté l’église de Dieu et essayé de la détruire.” (Galates 1:13). Avant de rencontrer Jésus, Paul s’était donné pour mission d’éradiquer ce groupe croissant de transgresseurs de la loi, connus sous le nom de disciples de “la Voie”.

L’ARRIVÉE DE JÉSUS
Paul était un Juif zélé qui connaissait parfaitement la loi de Moïse et la suivait à la lettre (Galates 1:14). Un jour, alors qu’il était en route pour rassembler des chrétiens, il fut renversé par une lumière aveuglante venant du ciel. Jésus dit à Paul : “Pourquoi me persécutes-tu ?” (Actes 9:3-5). À partir de ce moment, Paul a vu Dieu et toute l’Écriture d’une manière différente. Mais de quelle manière ?

Tout d’abord, Paul ne se considère plus comme étant sous la loi de Moïse (1 Corinthiens 9:20). Selon Paul, Jésus est la fin de la Loi (Romains 10:4 ESV). Il affirme que “si vous êtes conduits par l’Esprit, vous n’êtes pas sous la loi”. (Galates 5:18). Selon Paul, au lieu d’être sous la loi, nous sommes sous la grâce (Romains 6:14). Il dit que “la lettre [de la loi] tue, mais l’Esprit donne la vie.” (2 Corinthiens 3:6). Paul avait l’habitude d’utiliser la lettre de la loi pour tuer les chrétiens, mais après avoir rencontré Jésus, tout a changé. Paul dit que nous sommes “morts à la loi” et “qu’en mourant à ce qui nous liait, nous avons été libérés de la loi, afin de servir à la manière nouvelle de l’Esprit, et non à la manière ancienne du code écrit”. (Romains 7:4, 6). La loi qui exigeait que les chrétiens soient tués n’avait plus d’emprise sur Paul ; il en a été libéré.

Non seulement Paul a été libéré de la loi, mais il tenait absolument à ce que tout le monde fasse également l’expérience de cette liberté. Il est allé jusqu’à qualifier de “chiens” et de “malfaiteurs” ceux qui tentent de maintenir l’adhésion à la Loi (Philippiens 3:3). Il a dit que quiconque essaie d’enseigner que quiconque devrait suivre l’Ancien Testament prêche “un autre évangile – qui n’est en fait pas du tout un évangile” et qu’ils “essaient de pervertir l’évangile du Christ”. (Galates 1:6-7). Paul était dégoûté que son adhésion à la loi de Moïse l’amène à persécuter les chrétiens.

DÉPOSER L’ÉPÉE
Renier Jésus, c’est renier le Père, et quiconque renie Jésus sera renié devant le Père (1 Jean 2:23, Matthieu 10:33 ESV). Nier Dieu est évidemment un péché et un blasphème. Sous la Loi, le blasphème est puni de mort. Le changement radical qui s’est produit dans la compréhension de Paul ne concernait pas seulement qui avait raison et qui avait tort. Il ne s’agissait pas seulement de savoir qui commettait réellement le blasphème. Si c’était le cas, Paul aurait simplement commencé à tuer des Juifs au lieu de chrétiens. Non, au contraire, le changement radical qui s’est produit dans la compréhension de Paul a fait qu’il n’a plus jamais fait usage d’une once de violence jusqu’à la fin de sa vie.

La première chose que Paul a faite lorsqu’il a rencontré Jésus a été de poser son épée. Dans l’esprit de Paul, la violence n’était plus justifiée pour aucune raison. Paul avait rencontré le Prince de la paix, un Christ qui refusait la violence à tout bout de champ, même sous la menace de la mort. Pour Paul, la Bible n’était plus une excuse valable pour recourir à la violence, comme cela avait été le cas pendant des milliers d’années. Pour Paul, quiconque lisait l’Ancien Testament sans Jésus comme guide le faisait avec un esprit obtus (2 Corinthiens 3:14). Et la nouvelle éthique de Paul allait être mise à l’épreuve presque immédiatement. Tout comme Paul avait tenté de tuer des chrétiens, les Juifs se sont retournés contre Paul et ont cherché à le tuer (Actes 9:23, 29 ; 23:12). Mais comme son premier assassinat, Étienne, Paul ne s’est pas battu et ne s’est pas défendu par la violence.

Suivez mon exemple, comme je suis l’exemple du Christ.
1 Corinthiens 11:1

Paul a cessé d’agir comme un policier. Il a cessé de faire respecter la loi et a commencé à aimer les gens. Il était maintenant sous la “loi du Christ”, une loi d’amour qui n’a pas besoin d’être appliquée. Alors qu’autrefois Paul exerçait son autorité en recourant à la violence coercitive, il en est venu à considérer cela comme un péché contre Dieu. Le système de “pouvoir sur les autres” est intrinsèquement mauvais, c’est pourquoi Jésus a dit : “Vous savez que les chefs des nations les dominent, et que leurs hauts fonctionnaires exercent sur eux leur autorité. Il n’en est pas de même pour vous.” (Matthieu 20:25-26). Avoir autorité sur d’autres humains est un affront à Jésus, qui détient lui-même toute autorité. Aussi Paul a-t-il déposé son épée et pris sa croix (Matthieu 16:24). Nous devrions suivre son exemple comme il a suivi l’exemple de Jésus.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s